Charleville-Mézières: condamné pour violences, le guyanais tue son épouse devant ses enfants de 3 et 4 ans

Samedi 31 décembre 2022, c’est un véritable déchainement de violence qui s’est déroulé dans le huis-clos d’un appartement, dans le quartier d’Étion à Charleville-Mézières (Ardennes).
Une femme de 23 ans, native de Cayenne, a été visiblement poignardée par son compagnon, qu’elle avait rencontrée en Guyane avant de s’installer avec l’homme en question en juillet 2022.


Sous les yeux des enfants

A 6 heures cinquante, quand la police rentre dans cet appartement de la rue de Verdun, elle découvre sur le corps de la jeune femme trente plaies d’arme blanche, probablement le fruit de deux couteaux différents. Vidée de son sang, elle mourra deux heures plus tard à l’hôpital. La scène, d’une grande brutalité, s’est déroulée sous les yeux des deux enfants de la jeune femme, respectivement 3 et 4 ans, juste avant que l’homme ne quitte l’appartement plusieurs heures.

À 25 ans, l’homme interpellé après cette bouffée de violence se révèle être natif du Guyana (anciennement Guyane britannique). Il a déjà un parcours criminel, puisqu’il a été condamné en 2018 pour « complicité de meurtre » en Guyane et pour des faits de violences.
A l’origine de la dispute mortelle, il semble que l’homme lui impute la maladie sexuellement transmissible qu’il venait de se découvrir. Cela devra être corroboré par l’enquête judiciaire et l’autopsie. Selon lui, c’est la femme qui s’est emparée d’un couteau en premier lieu, et il n’a fait que la « désarmer », avant de lui porter « trois ou quatre coups ».


Une plainte déposée pour violences conjugales en octobre 2022

Par ailleurs, on apprend que la jeune femme avait déposée plainte en octobre 2022 pour violences conjugales. Mais elle s’était dérobée à ses obligations judiciaires puis avait retiré sa plainte en décembre 2022, pour selon elle, reprendre leur « vie commune ». L’homme bénéficiait d’un titre de séjour en France jusque fin 2024.


(Source : L’Ardennais.fr)

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de vote(s): 2

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 002 895 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :