Hautes-Alpes: 33 migrants majeurs dans un fourgon arrêtés et remis en liberté

  • Sujets dans cet article:
  • OQTF

Vendredi 30 décembre 2022, dans l’après-midi, des gendarmes des Hautes-Alpes ont arrêté un fourgon rempli d’une trentaine d’individus dans le village d’Avançon (400 habitants); Son conducteur a pris la fuite peu de temps avant l’interpellation et n’a pas encore été retrouvé. Le maire de la commune d’Avançon, qui a repéré le camion suspect, a d’abord pensé à une opération de cambriolage en appelant les forces de l’ordre.


Direction Paris pour les migrants, censés quitter le territoire sous 30 jours

À l’intérieur du véhicule se trouvaient 33 migrants, tous des hommes, pakistanais, indiens et afghans, qui ont quitté leur pays depuis le mois de juillet 2022. Ils ont été répartis dans différentes gendarmeries. Ils sont sortis sans contrainte policière, mais avec la délivrance de la Préfecture d’autant d’Obligations de Quitter le Territoire (OQTF) que de clandestins.

Puis, après une nuit du vendredi au samedi à la salle des fêtes de la ville de Chorges (2.800 habitants), préparée pour l’occasion par la mairie et la Croix-Rouge, beaucoup souhaitent ont exprimé aux journalistes présents leur désir de rejoindre Paris:

« On sait que là-bas il y a du travail ».

Les annonces de Gérald Darmanin et d’Olivier Dussopt sur les métiers en tension sont sans doute passés par là…

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de vote(s): 0

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 002 830 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :