(MàJ) La plainte de la Grande Mosquée de Paris contre Michel Houellebecq suspendue

Mise à jour du 5 janvier 2023: Michel Houellebecq a rencontré ce jeudi matin Chems-Eddine Hafiz, le recteur de la Grande Mosquée de Paris, pour s’expliquer sur ces propos envers les musulmans dans la revue Front Populaire. Suite à cet échange de plusieurs heures entre les deux hommes, le recteur a déclaré suspendre la plainte qu’il avait envisagé vers lui.
L’écrivain indique: «À la suite de la proposition de rencontrer le Recteur de la Mosquée de Paris émanant du grand rabbin de France, j’ai pu échanger avec lui ! Chems-Eddine Hafiz m’a fait part de la grande émotion des Musulmans Français causées par certains passages de mon entretien avec Michel Onfray. Il se trouve qu’un livre sera tiré de ces entrevues. Je suis profondément attaché au texte et je veux bien reconnaître que les paragraphes concernés sont ambigus. Je les remplacerai donc, dans l’édition à venir, par des paragraphes explicitant mieux mon propos, et qui, je l’espère, ne heurteront pas les musulmans.» (Le Figaro)

Article du 28 décembre 2022: Suite à la publication d’un long entretien entre le philosophe Michel Onfray et l’écrivain Michel Houellebecq dans la dernière livraison hors-série de la revue « Front populaire », la Grande Mosquée de Paris a décidée aujourd’hui de porter plainte pour un soi-disant « appel au rejet de la communauté musulmane » de la part de l’auteur de 66 ans. Dans cet interview à Front populaire, l’écrivain Michel Houellebecq invoque la « résistance » à l’islamisation de certains quartiers.

Ci-dessous le communiqué de la Grande Mosquée de Paris:

Avant elle, le 16 décembre 2022, une autre personnalité de gauche avait avait appelé à traîner l’écrivain, qui vit en Irlande, au tribunal. Il s’agit du journaliste de Mediapart Edwy Plenel, qui lui a même a défendu les terroristes palestiniens de Septembre Noir lors des Jeux Olympiques de Munich en 1972, voir ci-dessous :

« L’action de Septembre Noir a fait éclater la mascarade olympique, a bouleversé les arrangements à l’amiable que les réactionnaires arabes s’apprêtaient à conclure avec Israël (…) Aucun révolutionnaire ne peut se désolidariser de Septembre Noir. Nous devons défendre inconditionnellement face à la répression les militants de cette organisation (…) A Munich, la fin si tragique, selon les philistins de tous poils qui ne disent mot de l’assassinat des militants palestiniens, a été voulue et provoquée par les puissances impérialistes et particulièrement Israël. Il fut froidement décidé d’aller au carnage ».

A la Droite au coeur, nous soutenons le journal Front Populaire et Michel Houellebecq pour son droit à l’expression.

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 4.6 / 5. Nombre de vote(s): 29

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 002 901 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :