Quand Lionel Jospin était pour l’accueil des jeunes filles voilées à l’école

Avant le premier secrétaire actuel du PS Olivier Faure, qui considère que l’abaya n’est pas une tenue religieuse (voir ci-dessous), il y a eu un autre socialiste « exemplaire » en matière de fragmentation de la société, c’était le ministre de l’Education Nationale de François Mitterrand, Lionel Jospin, qui disait le 17 octobre 1989 que le principe d’admettre les jeunes filles avec le foulard islamique et de « dialoguer avec elles » était supérieur à à celui de faire respecter la laïcité. C’est l’instant archives des dégâts de la gauche sur le « vivre ensemble » dont ils se sont auto-crédités.

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 4.8 / 5. Nombre de vote(s): 4

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 002 887 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :