Une femme sur l’insécurité: « Depuis que j’ai déménagé à Pantin, je suis en train de me cacher »

Nous somme loin du « coup de communication » de début d’année de la mairie de Pantin qui a changé le nom de sa commune de Pantin en pantine pendant une année, mais bien dans la réalité qu’il est gênant pour certains politiques de gauche de mettre en lumière.

Grâce à ce micro-trottoir de la chaîne Omerta, nous découvrons une partie des attentes « basiques » d’une majorité de la population (notamment des femmes qui habitent Pantin) sur l’égalité femmes-hommes.


« Depuis que j’ai déménagé à Pantin, j’ai vu la différence »

Selon ces femmes qui habitent Pantin, il faut que les jeunes filles cessent d’être importunées, comme par exemple à côté de la bouche de métro (y compris quand elles sont en sixième) ou qu’elles cessent de devoir cacher leurs jambes (même avant 18 heures), leur décolleté ou se cacher tout court, comme le témoignage de cette jeune femme qui habitait il y a encore quelques mois dans le vingtième, et qui doit désormais se cacher (9ème minute).

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de vote(s): 4

Soyez la première/le premier à voter

veroniquemarcq
veroniquemarcq
Spécialiste des questions de santé, de justice et de sujets sociétaux.
Autres articles de cette catégorie:

1 COMMENTAIRE

  1. Bientôt un drapeau d’un pays arabe flottera sur la mairie.
    Il ne faut pas d’amalgame ni de ségrégation alors dites leur à Pantin et foutez le maire dehors.

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 002 889 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :