Exxelia, un nouveau fleuron français devient américain sous Macron

Après Alstom, c’est au tour de la Société Exxelia de passer dans l’escarcelle des Américains. Exxelia fournit des pièces électroniques pour les nouveaux sous-marins Barracuda, mais aussi pour le Rafale, les lanceurs Ariane 5 et 6, les jets d’affaires Falcon de Dassault, le F-35, les missiles Patriot, etc.

Ce 5 janvier 2023, l’Américain Heico Corp vient de racheter le leader mondial français de composants électroniques. Un premier accord de transaction de 453 millions d’euros en espèces et de prise en charge des 14 millions d’euros de dettes avait été validé entre les deux protagonistes le 28 juillet 2022. Exxelia détient maintenant une participation minoritaire de 5%.


La France a préféré la productivité à la souveraineté

Le Ministre des Armées et de l’Économie, Sébastien Lecornu et Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, ont préféré la productivité à la souverraineté! En 2014, Exxelia avait été racheté par le fonds d’investissement britannique IK Partners alors qu’Emmanuel Macron était Ministre de l’Economie. La boucle est bouclée!

Avant ce rachat, lors d’une audition avec Sébastien Lecornu, le nouveau délégué général pour l’armement (DGA) Emmanuel Chiva, en avait ainsi conclut son propos: « les offres françaises n’étaient pas à la hauteur ».

Exxelia, dont le siège social est à Paris, représente plus de 2.100 personnes dans le monde, 12 unités de production (dont la moitié en France), 50.000 références de composants et 3.000 clients à travers le monde dans des domaines aussi divers que l’aviation, la défense, le spatial, le médical, le ferroviaire, les énergies, les télécommunications mais aussi des applications émergentes d’énergie propre et d’électrification.


Le Rassemblement National très remonté contre le gouvernement

Souvenons-nous, c’était le 11 octobre 2022 à l‘Assemblée Nationale, le député et vice-président du Rassemblement national (RN) Alexandre Loubet, de déclarer :

ce gouvernement ne défend pas la souveraineté de la France(…)Il est juste en train de brader la puissance industrielle française(…) « Vous avez travaillé il fut un temps pour Dominique de Villepin, qui avait dénoncé la lâcheté de ceux qui refusent de défendre les intérêts de la France, aujourd’hui, le lâche, c’est vous » (en s’adressant à Bruno Le Maire)

Alexandre Loubet – 7 janvier 2023



Le groupe américain Heico avait déjà racheté en octobre cet autre fleuron tricolore, TRAD Tests & Radiations. On peut s’étonner qu’Emmanuel Macron n’ait pas utilisé le décret de son « meilleur ami » Arnaud Montebourg pour contrôler les investissements étrangers de secteur clé!

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 4.6 / 5. Nombre de vote(s): 5

Soyez la première/le premier à voter

veroniquemarcq
veroniquemarcq
Spécialiste des questions de santé, de justice et de sujets sociétaux.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 002 890 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :