Patrick Pelloux: cette nuit, des gens ont dû garder les cadavres chez eux

Comme une forme de réponse aux propos lunaires de la première dame Brigitte Macron qui demandait à des journalistes lors des vœux de son président de son mari il y a quelque jours « Où est-ce qu’on est mieux soigné qu’en France? », l’urgentiste Patrick Pelloux décrit la nuit de garde de cauchemar qu’il a vécu hier soi (Extrait d’Europe 1 le 09/01/2023).

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de vote(s): 2

Soyez la première/le premier à voter

veroniquemarcq
veroniquemarcq
Spécialiste des questions de santé, de justice et de sujets sociétaux.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 002 890 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :