Ce syndicaliste CGT veut la retraite… à 50 ans!

Qui dit mieux ? En meeting commun le 17 janvier 2023 à Paris au Gymnase Japy, toute la gauche de la NUPES (écologistes, socialistes, communistes et insoumis) étaient réunis pour chauffer ses troupes à la veille de la première journée de grève intersyndicale contre la réforme des retraites.

Parmi les orateurs remarqués, outre la responsable des Verts qui voulait se débarrasser des milliardaires en France, un syndicaliste CGT réclame un départ à la retraite à 50 ans, et ainsi que d’une augmentation salariale de 2000€ pour tous les salariés. sous les applaudissements d’u’un public conquis. Parmi les personnalités politiques, l’une d’entre elles sous couvert d’anonymat parle de lui-même comme d’un « bolchevik » (Le Point). Un parfum de lutte des classes qui nous redit que la gauche a un vrai problème avec le travail.


Notre sondage

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de vote(s): 1

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 007 868 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :