Les élèves berlinois pourront choisir d’être appelés d’une manière neutre ou d’être associé à un « genre »

Les directions des écoles de Berlin ont reçu la consigne de leur « Länder » de placer le « genre » au dessus du sexe biologique. En effet, désormais, à partir de l’été 2023, les élèves dès 6 ans pourront choisir eux-mêmes la manière dont les professeurs doivent s’adresser à eux. Ainsi, sur les bulletins de correspondance scolaire, au lieu des pronoms “Sie/Er” (Elle/Lui) et des prénoms, un espace laissé vide est censé permettre à l’enfant de s’auto-affecter son propre genre, qu’il soit « neutre », « genré féminin » ou « genré masculin ».


La disparition du « il » et du « elle »

Ainsi, « Elle/il sera élève dans la Xème classe au cours de la prochaine année scolaire« “ », ce sera formulé ainsi : « (Vide) passera dans la Xème classe au cours de la prochaine année scolaire« .
Dans le même ordre d’idée folle, pour les enseignants, les consignes sont sans ambiguïté: “Chaque fois qu’il y a un désir d’être adressé de manière neutre ou par son nom en relation avec l’identité de genre, les pronoms personnels et les formulations liés au genre doivent être évités« .

On n’arrête pas le progrès en Allemagne. Bientôt en France?
Information en allemand : rbb24 

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 1.5 / 5. Nombre de vote(s): 2

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

2 Commentaires

  1. eh bien puisque toutes ces nouvelles demandes tournent autour du sexe pour la quasi totalité, je préconise qu’on appelle tout le monde « trouduc »

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 002 895 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :