Ces CM1 de Châtillon ont eu 8 profs en 5 mois dont 1 qui ne savait quasiment pas parler français

On en oublierait presque en tant que parents qu’au mois de septembre 2023, le ministre de l’Éducation nationale Pap Ndiaye se félicitait d’avoir eu « une bonne rentrée scolaire » (Franceinfo, 12/09/2022). Et ce, malgré les chiffres des syndicats enseignants qui disaient qu’il manquait des professeurs dans de nombreux établissements en France (NDLR: dans 62% d’écoles dans un échantillon de 4.554 dressé par la FSU).

Ce à quoi le ministre répondait qu’il allait former les contractuels recrutés en « urgence » encore plus vite pour qu’ils soient « performants » devant la classe. Soit la bagatelle de 4.500 nouveaux personnels non-titulaires.

Mais que faire quand les professeurs « Mac Do » ne veulent pas s’installer ? Et bien, on les remplace de nouveau. Ainsi à Châtillon, on a expérimenté le grand remplacement des professeurs : 8 en 5 mois. Et comme l’on dit que la « vérité sort de la bouche des enfants », écoutez cet enfant entre 9 et 10 ans scolarisée à l’école Marcel Doret de Châtillon (Hauts-de-Seine):

« Il y en a une (prof) qui ne savait quasiment pas parler le français »

Témoignage d’un enfant ci-dessous :
Quand on vous dit que la France est phase de tiers-mondisation, on ne peut mieux exprimer notre indignation.

Source : BFMTV, 21/01/2023

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 4.6 / 5. Nombre de vote(s): 5

Soyez la première/le premier à voter

veroniquemarcq
veroniquemarcq
Spécialiste des questions de santé, de justice et de sujets sociétaux.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 007 868 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :