Une pharmacienne de Vincennes arnaque la Sécurité sociale pour 1,2 million d’euros

Les caisses d’Assurance maladie du Val-de-Marne et de Seine-et-Marne ont été victimes d’une arnaque de la part d’une directrice de pharmacie de Vincennes. Elle aurait fraudé la Sécurité sociale à hauteur d’1,2 million d’euros pendant plusieurs années.

Les premières enquêtes sur ces présumées arnaques à la sécu remontent à décembre 2017, quand les policiers spécialisés au sein de la Brigade de répression de la délinquance astucieuse (BRDA) épluchent des centaines d’ordonnances au montant très élevé et les factures correspondantes.


Des malades fantômes

Ils se rendent compte que si ces ordonnances, datées entre mars 2014 et avril 2017, concernaient bien des personnes malades, ces dernières ne se voyaient plus prescrire leur traitement depuis un an. Et donc étaient falsifiées selon le Parquet de Créteil, ce qui constitue l’infraction:

«Le remboursement de produits pharmaceutiques, particulièrement onéreux sur présentation d’ordonnances médicales falsifiées et en établissant de fausses facturations»

La gérante de la pharmacie, âgée de 50 ans, qui a reconnu les faits, comparaîtra pour ces faits devant le tribunal correctionnel de Créteil le 12 juin 2023 pour « escroquerie » et « tentative d’escroquerie au détriment d’un organisme de protection sociale ». Pour expliquer sa manœuvre, elle évoque des difficultés financières de son officine.

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 4.3 / 5. Nombre de vote(s): 8

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 002 823 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :