Manifeste de la Droite au cœur

Pourquoi ce blog?

Sur La Droite au cœur, nous vous proposons d’exposer une véritable pensée de droite qui ne soit ni intimidée par l’extrême droite ni par la tentation macroniste qui infusent dans nos rangs. Ainsi, nous permettrons aux militants de s’exprimer en toute indépendance.

Nous souhaitons mettre en évidence que la politique « sans boussole » de Macron n’a aucune ligne notamment pendant les crises que traversent notre pays depuis 2017.
Le pouvoir macroniste devient au fil des événements un régime autoritaire qui réprime ses opposants avec brutalité dans la rue et sournoiserie au parlement.
Ce pouvoir incarné par Macron lui-même, a de plus posé son influence sur l’ensemble des médias distillant ses idées sur les antennes tout en privant l’opposition de déployer ses contrepropositions.

C’est ainsi que la lutte contre les fakes news a été le paravent d’une censure des idées dissidentes et que le culte du chef a fait dérailler bon nombre de membres de la majorité sur le registre « les français ne sont pas assez intelligents ».


Pour quoi faire?

L’un des objectifs de ce blog est de définir et de lutter contre le politiquement correct. L’extrême droite est en passe de réussir sa dédiabolisation en adoptant un programme économique d’extrême gauche alors que ce qu’il s’agit de nommer la pensée unique diabolise la vraie droite en la qualifiant de radicale ou de droite « Trocadéro ».
Le politiquement correct diabolise également les médias de droite comme «Valeurs Actuelles», «Causeur» ou encore «Le Figaro». Enfin le centre « mou », la gauche et l’extrême gauche condamnent les lanceurs d’alerte de droite comme de gauche.

Pourquoi maintenant ?

La situation politique actuelle avec une demi-douzaine de forces politiques de poids électoral significativement équivalent ouvre la voie à une élection présidentielle au deuxième tour particulièrement incertain et hasardeux. La droite doit utiliser la séquence des deux années qui viennent pour reconstruire une crédibilité sur le plan des idées qui passe par un examen de conscience de son exercice du pouvoir récent car au-delà de la question des hommes, c’est avant tout d’un projet cohérent, sérieux et innovant sur lequel nous devons plancher dès maintenant.