La révolte de François-Xavier Bellamy face à Zemmour et Naulleau

François-Xavier Bellamy est révolté sur le plateau de Zemmour et Naulleau au sujet du plan de relance européen. Sur le plateau, il a été victime de nombreuses interruptions de la part de Amélie de Montchalin et d’Eric Naulleau car sa parole dérange. Face à une européisme béate qui ne fait pas de différence entre souveraineté française et européenne et incapable d’argumenter (lire notre article). Quant à Bellamy, il apprend le métier: ça lui va bien et ça nous fait du bien !

Les zig-zags de Macron doivent permettent de remettre la Droite en piste

Il y a trois ans en arrière, Emmanuel Macron déclarait que le « protectionnisme, c’était la guerre », et aujourd’hui, le voilà qui pleure sur les effets de la délocalisation de nos industries stratégiques et industrielles. Le président de la République a dupé les français quand il promettait, la main sur le coeur, qu’il s’opposerait à l’élargissement de l’Union à l’Albanie et la Macédoine du Nord. Cette volte-face a été votée en catimini, en pleine urgence sanitaire.

Lire la suite

F-X Bellamy sur la responsabilité budgétaire et la souveraineté européenne

François-Xavier Bellamy, député européen LR, s’exprime sur Cnews le 23 avril 2020 dans l’émission Soir Info de Thomas Hugues sur la responsabilité budgétaire de la France et la mutualisation des dettes des pays européens dans le contexte de la crise du Coronavirus.

« Nous devons retrouver une autonomie concrète, avec nos alliés européens, sur des filières stratégiques. Mais cela n’impose pas que nos pays renoncent à leur responsabilité budgétaire, c’est-à-dire à leur souveraineté démocratique, comme le voudrait Emmanuel Macron. » François-Xavier Bellamy

F-X Bellamy sur le laxisme de Castaner

Intéressant échange chez Thomas Hugues sur Cnews qui a le mérite de laisser parler le toujours pertinent François-Xavier Bellamy : « Monsieur Castaner n’est pas psychologue de comptoir, il est ministre de l’intérieur »

Cela m’attire le commentaire suivant :
Chassez le naturel, il revient au galop avec le laxisme socialiste, le culte de l’excuse, les avocats fournis aux délinquants et payés par le contribuable, donc les victimes, qui, elles, ne sont pas défendues, quand elles peuvent porter plainte (un pourcentage infime de plaintes aboutissent), les juges laxistes ou complices, les politiques qui libèrent les délinquants et les médias qui désinforment en occultant les évènements, en dissimulant les faits, en changeant les noms des auteurs de délits en censurent les lanceurs d’alerte.
Thierry Ducroisé

Présentation du livre « Demeure » de François Xavier Bellamy

Je vous propose une présentation du dernier ouvrage de François-Xavier Bellamy Demeure, qui date d’octobre 2018. Ce jeune versaillais est professeur de philosophie agrégé du second degré en classe préparatoires à l’Ecole Normale Catholique de Paris depuis 2011 et donne également des conférences sur la philosophie au théâtre Saint-Georges. Il a publié un premier essai en 2014, Les Déshérités ou l’urgence de transmettre publié chez Plon et vendu à 60 000 exemplaires. Il participe à l’émission de France Culture L’Esprit Public depuis Septembre 2017. Plus jeune adjoint d’une grande ville de France, il est nommé adjoint à Versailles en charge de l’emploi, la jeunesse et enseignement depuis 2008. Enfin, il est tête de liste des Républicains aux élections européennes de 2019.

Lire la suite

F-X. Bellamy à propos de la Turquie

Le président turc Recep Erdogan avait menacé l’Europe le 11 mars 2020 et singulièrement la Grèce, qui possède une grande frontière avec elle, de ne plus contenir les milliers de migrants qui sont entassés à sa frontière si l’Europe ne cédait sur toute une série de revendications politiques et économiques : assouplissement des règles des visas pour les turcs voulant entrer en Europe, assortie des modifications des règles douanières, l’accélération de l’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne ainsi qu’une aide financière. Le leader déclarait ceci :

« Nous maintiendrons les mesures actuellement mises en place à la frontière jusqu’à ce que les attentes de la Turquie (…) reçoivent une réponse concrète »

Lire la suite