(Vidéo) Quand le camarade Mélenchon trouvait que réfléchir à la présidentielle pendant la pandémie de Covid19 serait « indécent »

Jean-Muc Mélenchon a fixé lui-même la barre des signataires pour être de nouveau dans la course à la Présidentielle à 150.000 personnes en référence à une incitative suggérée par la commission «Pour un renouveau démocratique» présidée par Lionel Jospin en 2012, en alternative aux 500 parrainages d’élus. Son « investiture populaire » s’est passée sans trop de problèmes quelques jours plus tard, d’autant qu’il suffisait de mentionner son nom, prénom et adresse mail pour le parrainer, sans justifier son identité. Mais passons…

Seul problème: le même Mélenchon, devant un public acquis, en août 2020, expliquait que réfléchir à la présidentielle pendant que des gens mouraient du Covid, c’était indécent :

« Il y aurait une indécence [à réfléchir] sur la manière de désigner un candidat à l’élection présidentielle, pendant que des millions de gens meurent de peur. »

Jean-Luc Mélenchon, 23 août 2020

Laisser un commentaire