(Vidéo) Pour ce sociologue, approuvé par Anne Hidalgo, il faut censurer les idées de droite et se soustraire à la Loi

Sur France Inter, on passe les plats du stalinisme, et Anne Hidalgo, sous la forme d’un tweet laconique, trouve cela  »inspirant » (tout comme elle trouvait Che Guevara romantique).
Geoffroy de Lagasnerie, ce sociologue de gauche (excusez du pléonasme) encore peu connu, est pour la censure des idées de droite. Des propos inacceptables tenus sur une radio de service public, donc financée par nos impôts (vidéo complète en pied d’article).

« Il faut reproduire un certain nombre de censures dans l’espace public pour rétablir un espace où les oppositions justes prennent le pouvoir sur les opinions injustes »

Geoffroy de Lagasnerie, sur France Inter

Par ailleurs, la Loi n’a pas de « pertinence » pour ce monsieur:

Vous savez, le respect de la loi n’est pas une catégorie pertinente pour moi, ce qui compte c’est la justice et la pureté, ce n’est pas la loi »,

Geoffroy de Lagasnerie, sur France Inter

Charles Consigny considère que cette pensée totalitaire révèle, malgré tout, à une pensée structurée, qui a droit de cité dans l’espace médiatique et universitaire:

« J’ai entendu avec stupeur, mercredi 30 septembre dernier, le sociologue Geoffroy de Lagasnerie se plaindre sur France Inter d’un supposé échec des projets progressistes, et exprimer le vœu d’un espace médiatique où seules les «opinions justes» pourraient s’exprimer. Visiblement très passionnément de gauche, Geoffroy de Lagasnerie exprime une pensée articulée et contestataire où tout n’est pas absurde ».

Charles Consigny, Le Figaro, 30/09/2020)

Pour Louis Nadeau de Marianne, avoir raison, par principe, sans débattre, et ne pas reconnaître la Loi au nom de la morale, c’est la « gauche de désertion ».

« Entre refus de la légitimité de la loi au profit de valeurs morales et exclusion du champ politique de ceux n’adhérant pas aux dites valeurs, le philosophe et sociologue Geoffroy de Lagasnerie a théorisé ce mercredi 30 septembre sur France Inter la rupture de la gauche avec les principes républicains et démocratiques« .

Louis Nadeau, Marianne, 30/09/2020 

Un commentaire

Laisser un commentaire