L’évocation d’un « islamisme conquérant » vaut une censure de Twitter au Sénateur LR Sébastien Meurant

Combattre l’islam politique sur Twitter deviendrait-il impossible? En tous cas un tweet juste avant Noël à l’occasion de l’élection de Miss France qui a valu une censure automatique au Sénateur Les Républicains Sébastien Meurant a conduit celui-ci à déposer avant-hier plainte devant le Parquet de Paris au titre de l’article 225-1 du code pénal. Le contenu de ce tweet n’avait pourtant rien d’offensant bien au contraire :

« Au lendemain d’insultes antisémites contre April Benayoum [NDLR: une candidate à l’élection de Miss France 2021], dans une petite ville tranquille du Val-d’Oise, l’islamisme conquérant se balade en violant nos lois impunément… Insupportable »

Sébastien Meurant, message supprimé par Twitter le

Et pourtant, le réseau social américain a bloqué pendant 12 heures les fonctionnalités du compte du sénateur au motif que ce message serait interprété comme un appel à la haine contre les musulmans. Ce qui est évidemment faux. Twitter n’a pas jugé utile de commenter cette action en justice.

«En supprimant un message visant à lutter contre l’islamisme en France, rédigé et diffusé par un parlementaire, agissant en cette qualité, la société Twitter ne peut évoquer une quelconque maladresse ou une simple erreur de l’un de ses préposés»

Sébastien Meurant

Laisser un commentaire