Aulnay-sous-bois: Ils infligent 6 mois d’arrêt de travail à un policier en janvier 2021, ils sont relâchés avant leur procès

Dans la cité des 3000 à Aulnay-sous-Bois, nul doute que le retour de ces deux racailles sera vu par certains comme une victoire de plus sur l’autorité de l’Etat, en l’occurence, de la Justice. Deux racailles soupçonnées d’avoir pris part à l’agression en meute le dimanche 3 janvier 2021 de deux motards de la Compagnie de sécurisation et d’intervention de la Seine-Saint-Denis (CSI 93) viennent de sortir de prison pour vice de forme (les avocats de la défense n’ayant pas « reçu » une vidéo les incriminant) en attente de leur procès… en juin.

A l’origine de cette violente agression, un banal contrôle routier qui a dégénéré. Un motard et son passager dépourvus de papiers ont fait rameuter une quinzaine de personnes pour découdre avec les fonctionnaires et les frapper à terre.
La scène avait été diffusée sur les réseaux sociaux (video ci-dessous). On y entend l’un des agresseurs encourager la violence : « Nique-le ! Shoot dans la tête ! Baise-lui sa mère ».

L’un des deux policiers, qui a dû recevoir une greffe osseuse, doit cesser le travail pour six mois. L’autre n’a eu que 7 jours d’Interruption temporaire du Travail (ITT).

Laisser un commentaire