AccueilPolitiqueLe parachutage du gendre de Mélenchon, Gabriel Amard, passe mal à gauche

Le parachutage du gendre de Mélenchon, Gabriel Amard, passe mal à gauche

Le népotisme de Jean-Luc Mélenchon apparait au grand jour dans la sixième circonscription du Rhône (Villeurbanne, Rhône). Elle avait été remportée par Bruno Bonnell en 2017, qui ne se représente pas. C’est le gendre de Jean-Luc Mélenchon, Gabriel Amard, qui a été imposé comme candidat unique de la gauche aux termes de l’accord des législatives à gauche. La candidate socialiste Christina Martineau qui espérait l’emporter dans cette circonscription est en colère contre ce qu’elle nomme un parachutage:

Militant LFI et gendre de Jean-Luc Mélenchon, son atterrissage surprenant se résume en trois mots: népotisme, machisme et parachutage.

Cristina Martineau, candidate initiale du PS

Le principal intéressé, conseiller régional La France insoumise, se défend: «C’est un retour au bercail familial, ma famille maternelle vit ici depuis le 19e siècle. Je vis à Villeurbanne, pas à Paris».

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de vote(s): 2

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :