(Interview) Ivan Rioufol, « Je crois beaucoup au besoin de localisme qui a été révélé par les Gilets jaunes et par le Covid-19 »

Et si on finissait avec l’étatisme? Propos éclairants d’Ivan Rioufol, interrogé par Paul Gallard.

Droite de Demain

Ivan Rioufol est journaliste au Figaro et auteur de nombreux ouvrages.

Pour vous, la France est-elle enfermée dans une idéologie étatiste ?

Elle en est prisonnière. De ce point de vue, les lectures qui peuvent être faites des deux derniers grands événements – la révolte des Gilets jaunes, puis l’épidémie de Covid-19 – sont contradictoires. Les premiers Gilets jaunes, ceux qui déboulent sur les Champs Elysées le 17 novembre 2018, étaient porteurs d’un mouvement girondin, régionaliste, libéral. Il y a avait parmi eux beaucoup de petits patrons ou d’employés du privé qui réclamaient moins de taxes, moins de lourdeurs. Quand Jacline Mouraud interpelle Emmanuel Macron, début novembre 2018: < Qu’est-ce que vous faites du pognondes Français? >, elle pointe la mauvaise gestion de l’Etat. Pourtant, en mars 2020, ce sont ces mêmes < Gaulois réfractaires > qui, terrorisés par un virus, rendent les armes face à l’Etat jacobin, centralisateur et…

Voir l’article original 917 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s