Charles Prats: une fraude massive aux prestations sociales vers les étrangers

A l’heure où l’on cherche de l’argent de tous côtés jusqu’à demander aux français de faire des dons pour redresser le pays des suites du Covid19, comme l’a fait Gérald Darmanin, des économies seraient faciles à trouver. La preuve avec Charles Prats de l’Association professionnelle des Avocats, magistrat au Tribunal de grande instance de Paris, ex-magistrat au sein de la Délégation nationale à la lutte contre la fraude.

Il a affirmé, documents à l’appui, le 3 mars 2020 que 42% des aides de la CAF étaient versées à des personnes nées à l’étranger! Cette information a été relayée par Eric Zemmour dans l’émission Face à l’info sur CNews. Sachant que la CAF a distribué 73 milliards d’euros en 2017, les calculs sont aisées à faire.

Ci-dessous la vidéo de la démonstration de Prats, avec des documents officiels du gouvernement:

12,4 millions de personnes nées à l’étranger ont des prestations sociales alors qu’elle ne sont que 8,2 millions selon l’INSEE… (…) Je viens de donner les documents issus du Gouvernement à la commission d’enquête. Voir à ce sujet l’audition de Charles Prats à l’Assemblée Nationale, le 3 mars 2020.

Pour l’université de Portsmouth avec le cabinet Crowe, qui donne un avis consultatif, la fraude sociale se situerait entre 3 et 10% selon le degré de sécurité des contrôles et les risques d’erreur.

Dans son interview au Figaro, Prats propose des solutions simples à mettre en œuvre et surtout urgentes:

L’État doit recertifier tous les numéros de Sécurité sociale en intégrant les empreintes digitales de chacun. Ainsi, on stoppera massivement les fraudes en évitant les identités multiples pour un même individu, l’utilisation d’une même carte Vitale par différentes personnes (NDLR: Dans un rapport de 2013, 7,76 millions de cartes vitale auraient dû être désactivées) ou encore les clandestins travaillant sous l’identité d’un tiers en situation légale » (Charles Prats, 30 avril 2020)


La France, pays soi-disant « libéral » verse 450 milliards de prestations sociales

Le magistrat s’indigne depuis du « silence gêné » du ministère des Affaires sociales au sujet de cette fraude géante. Et de pointer une idéologie folle, qui a valu de rejeter les conclusions des parlementaires Nathalie Goulet (LREM) et Carole Grandjean (UDI). Leurs conclusions révelaient que 84,2 millions de « personnes » sont considérées comme “vivantes” au titre du RNIPP en France qui compterait, par ailleurs, la bagatelle de trois millions de centenaires «réputés en vie» d’après un fichier créé en 1945 et qui n’est que strictement déclaratif (c’est-à dire que les personnes à l’étranger ne sont pas tenus de le déclarer, ni visibles pour l’INSEE). La cheffe du département de la démographie à l’Insee concède à peine: « il est vrai qu’il est difficile de recevoir les actes officiels du monde entier » (Capital, 06/09/2019) Bref, c’est le flou. Et quand il y a flou, il y a un loup…

Ainsi, la sénatrice UDI de l’Orne s’est plainte de n’obtenir aucune réponse de la CNAV, ce qui a rendu son travail impossible. Et des chiffres partiels, qui mettent en avant des chiffres de contrôle sans leurs résultats:

“De nombreuses prestations sont attribuées sous condition de résidence. Les auditions ont montré de très nombreuses fraudes” (Nathalie Goulet et Carole Grandjean, pré-rapport, septembre 2019)

Car tous ces chiffres (jusqu’à 30 milliards de fraude, selon Prats) sont immédiatement démentis par l’INSEE et deux caisses de sécurité sociale. Pour ces administrations, «la fraude détectée» en 2018 n’est que de «1,2 milliard d’euros», contre 860 millions en 2014 (Libération). Circulez, il n’y a rien à voir…

« Pour certains, la fraude aux prestations sociales relève même de la «fake news» et le simple fait d’aborder ce sujet ferait le jeu de l’extrême droite. Il y en a même qui excusent cette fraude sociale au nom de l’existence de fraudes fiscales! » (Charles Prats, 30 avril 2020)

Une question vient aussitôt à l’esprit: Nous pourrions économiser des milliards d’euros en arrêtant ces versements scandaleux. S’agit-il d’un suicide Français, Européen ou Occidental? Ou les trois en même temps? Et enfin, ne pourrions-nous par rediriger cet argent vers nos hôpitaux et soignants qui manquent cruellement de moyens ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s