L’employé municipal viole une femme de 73 ans en plein jour et en pleine rue

Une agression particulièrement ignoble a eu lieu, hier, dans le centre ville de Sainte-Catherine à côté d’Arras, une commune de 3.500 habitants, elle est rapportée par La Voix du Nord.


Une attaque bestiale

En début d’après-midi, un employé des services techniques de la ville de 37 ans, à bord d’une camionnette de la mairie, s’est arrêté à hauteur d’une retraitée de 73 ans, qui promenait son chien.
Baissant son pantalon, l’agresseur s’est dressé devant elle avant de la prendre en chasse et de la plaquer contre le trottoir. La septuagénaire s’est ensuite vu imposer un viol en pleine rue, avant qu’un couple de passants, alerté par les cris, ne mette en fuite l’agresseur à bord de sa camionnette. Outre le choc psychique, les stigmates de l’agression sont visibles sur le corps de la femme âgée, avec des griffures et des bleus sur tout le corps. 

La police d’Arras n’a pas eu de mal à confondre le suspect, dont les vêtements se trouvaient dans la camionnette décrite par la victime. Une enquête de flagrant délit a été ouverte pour viol. 

Un commentaire

  1. Comment a t-il pu, pantalon baissé, la prendre en chasse ???? il doit être doué ce salaud ! c’est extraordinaire ce qui se passe dans notre pauvre pays, toujours des incivilités dixit celui qui a perdu toute notion de vocabulaire adapté.

Laisser un commentaire