En France, on peut Bronzer seins nus (mais c’est mieux avec un masque)

En France, les femmes peuvent bronzer seins nus (ou topless) sauf arrêté préfectoral contraire, comme à Paris-Plages (le gadget coûteux des socialistes à Paris), ou le monokini est interdit. L’amende est de 38 euros. A Sainte-Marie la Mer, dans le département des Pyrénées-Orientales, une femme ne l’entendait pas de cette oreille. Ayant aperçu trois femmes bronzant la poitrine à l’air, près de là où ses deux enfants jouaient, elle a demandé à deux gendarmes réservistes de faire rhabiller ces dames sur-le-champ.

Deux jeunes femmes ont obtempéré, tandis qu’une autre a refusé, arguant de son bon droit. Et un post Facebook défendant sa cause a fait plusieurs fois le tour de la Toile, sous le titre abusif « la gendarmerie mobile interdit le bronzage seins nus ».

Comme le rappellera la mairie de Saint-Marie la Mer ultérieurement, « Il n’existe aucun arrêté municipal interdisant cette pratique sur nos plages. Le conseil municipal et son maire estiment que le fait pour une femme de bronzer les seins nus n’est en aucun cas constitutif d’une quelconque atteinte à la pudeur ou aux bonnes mœurs. De fait, ils n’ont jamais demandé aux forces de l’ordre d’agir dans ce cadre. » (20 minutes)

La porte-parole de la Gendarmerie Nationale a par la suite habilement minimisée l’affaire en parlant de « maladresse », comme si une maladresse pouvait déclencher la réaction du ministre de l’intérieur, qui trouvait là une occasion d’embrasser la cause des féministes pour la première fois depuis sa nomination à Beauveau.

Laisser un commentaire