Bruno Retailleau: qu’attend le gouvernement pour lutter avec fermeté contre l’islamisme?

Tribune du Président du groupe Les Républicains au Sénat après l’attentat au couteau devant les anciens locaux de Charlie Hebdo.

Combien de coups de couteaux d’islamistes faudra-t-il, combien de vies brisées, combien d’agressions de jeunes femmes pour que le Gouvernement passe du commentaire à l’action? De l’indignation de l’instant à la lutte sur le long terme?
Pour cela il faudrait déjà etre clair sur les causes. II faut cesser de contourner le problème en multipliant les périphrases.
II ne s’agit pas tant de séparatisme, de communautarisme que de violence exercée au nom de l’islamisme. II faut mettre un terme avec une immense fermeté à ces dérives insupportables

  • Les mosquées radicales doivent être immédiatement fermées,
  • Les rappeurs aux propos haineux condamnés (le cas Freeze Corleone),
  • Les imams étrangers qui prêchent la haine expulsés sans délais (lire notre article),
  • Les migrants et les réfugiés qui ne respectent pas nos lois reconduits a la frontière avec fermeté et détermination.
  • Car c’est bien la determination qui manque au Gouvernement et au Président de Ia Republique pour faire face a une insupportable dégradation de Ia sécurité dans notre pays («Toutes les deux minutes, une plainte est déposée à la police pour une violence gratuite»).

Après l’attentat à coups de couteaux devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, mes pensées vont aux victimes et à leurs familles dans cette terrible épreuve.

Laisser un commentaire