L’Association France Presse n’est plus Charlie

C’était trop pour les petits marquis du politiquement correct de l’Agence France Presse. Trop, pour les éternels donneurs de leçons n’ont plus à en donner. Ils ne sont plus Charlie. Trop la trouille. Trop de postures qui ont finies par leur donner une déchirure.

Après les nouvelles menaces qui ont suivi la republication des caricatures de Mahomet à la une de Charlie Jebdo, une centaine de médias (liste ci-dessous) ont publié une lettre ouverte pour manifester leur soutien inconditionnel à la rédaction de Charlie Hebdo, qu’ils soient d’accord ou non avec leur ligne éditoriale, ce qui est un débat franchement secondaire.

Le président de l’agence, Fabrice Fries, endosse le visage de la soumission. Et il fait primer la « sécurité de ses journalistes de terrain » (dans 151 pays) sur les grands principes de la Liberté de la Presse dont cette vieille maison, fondée en 1944, est censée être une incarnation naturelle.

Du côté des syndicats, la pilule est amère. Déjà l’AFP avait « caviardé » la une de Charlie qui reprenait les caricatures du Prophète de l’Islam. (La Croix ou Ouest France ont quant à eux complètement renoncés à publier la une du journal satirique). Dans la photo de l’AFP? reprise par la misère du travail Elisabeth Borne, seules 5 caricatures (celles de gauche) sont savamment visibles.

Les membres de la Société des journalistes et le syndicat SNJ de l’agence expriment leur « consternation » face à la décision de la direction:

« La direction de l’AFP maltraite la une de Charlie et boycotte une lettre de soutien à sa rédaction. Cette évolution, qui est une abdication, nous attriste et nous fait honte ».

Communiqué du SNJ de l’Agence France Presse

Liste des signataires: Alliance de la presse d’information générale, BFMTV, Canal+, Challenges, Charlie Hebdo, Cnews, Europe1, France Télévisions, L’Alsace, L’Angérien Libre, L’Avenir de l’Artois, L’Echo de l’Ouest, L’Echo de la Lys, L’Equipe, L’Essor Savoyard, L’Est-Eclair, L’Est républicain, L’Express, L’Hebdo de Charente-Maritime, L’Humanité, L’Humanité Dimanche, L’indicateur des Flandres, L’informateur Corse nouvelle, L’Obs, L’Opinion, L’Union, La Charente Libre, La Croix, La Dépêche du Midi, La Nouvelle République, La Renaissance du Loir-et-Cher, La Renaissance Lochoise, La Savoie, La Semaine dans le Boulonnais, La Tribune Républicaine, La Vie Corrézienne, La Voix du Nord, Le Bien public, Le Canard Enchaîné, Le Courrier français, Le Courrier de Gironde, Le Courrier de Guadeloupe, Le Courrier de l’Ouest, Le Courrier Picard, Le Dauphiné libéré, Le Figaro, Le Figaro Magazine, Le Journal d’Ici, Le Journal des Flandres, Le Journal du Dimanche, Le Journal du Médoc, Le Journal de Montreuil, Le Journal de Saône-et-Loire, Le Maine Libre, Le Messager, Le Monde, Le Parisien / Aujourd’hui en France, Le Parisien Week-end, Le Pays Gessien, Le Phare Dunkerquois, Le Point, Le Progrès, Le Républicain Lorrain, Le Réveil de Berck, Le Semeur hebdo, Le Télégramme, Les Dernières Nouvelles d’Alsace, Les Echos, Les Echos du Touquet, LCI, Libération, Libération Champagne, M6, Marianne, Midi Libre, Monaco Matin, Nice Matin, Nord Eclair, Nord Littoral, Ouest France, Paris Match, Paris Normandie, Presse Océan, Radio France, RMC, RTL, Sud Ouest, TF1, Var Matin, Vosges Matin.

Lire aussi: Les islamistes ont gagné

2 commentaires

  1. j’ai honte de tous ces comportement, Monsieur HOUELBECQUE avait bien raison, mais où nous mène cette soumission générale ? Est-ce le fric, le biseness qui les tient ? c’est tout ce qui resterait de notre civilisation, le fric ? et si vous réfléchissez, bientôt, plus de monnaie, plus de billets, ou est l’argent celui qu’on a eu dans la poche pour payer, pour avoir du bon temps ? une carte en papier, des ondes invisibles qui transmettent, c’est parait-il trés bien pour nous tous.

Laisser un commentaire