Quand la gauchosphère s’exaspère !

On avait déjà entendu Léa Salamé, la grande prêtresse du politiquement correct s’agacer que l’on laisse les débats à Pascal Praud sur CNews, sans doute un peu trop critique vis-à-vis de sa station à la morale à géométrie variable.

« Pascal Praud, il parle d’ensauvagement sur trois journées d’afilée » (18ème minute)

Léa Salamé, sur France Inter, 23 septembre 2020

Surréaliste! Voilà qu’une autre journaliste de France Inter, Sonia Devillers, payée par nos impôts, qui somme le président du CSA de sévir contre ces affreuses stations privées qui ont l’horrible tort d’inviter des « personnalités de droite » (tout ce qui n’est pas d’extrême gauche pour eux) sur leurs plateau. Et ça marche, à commencer par CNews, qui est devenu leader sur la tranche du soir parmi les chaînes d’info depuis qu’elle a embauché Eric Zemmour à 19h00: 507 000 téléspectateurs en moyenne la semaine dernière (Toutelatélé, 28/09/2020).

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de vote(s): 1

Soyez la première/le premier à voter

Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 006 394 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :