Audrey Pulvar, en pur démagogue, propose la gratuité des transports publics à Paris

Audrey Pulvar se positionne de plus en plus comme l’adversaire de gauche de Valérie Pécresse et de Jean-Michel Blanquer dans la course à la Région Ile-de-France.

La très médiatique élue sur les listes d’Anne Hidalgo « Paris en commun » dans un arrondissement qui n’est pas le sien, est actuellement adjointe à la mairie de Paris en charge de l’alimentation durable, de l’agriculture et des circuits courts.
On ne peut douter que cette grande figure de la gauche caviar, grande militante de la cause animale, qui porte des lunettes en écailles de tortue à 3.300€ pièce, connaisse le prix des choses.


Une vieille « recette » de la gauche

Aujourd’hui, dans une interview au Journal du Dimanche, Audrey Pulvar propose la « gratuité des transports en commun à Paris ». Une proposition qui avait déjà été brandie, puis mise de côté, par Anne Hidalgo, en son temps. Comme toujours avec la gauche, ce sont les « méchantes entreprises » (polluantes, cela va de soi) qui vont payer. Une mesure démagogique qui n’a pas manqué de susciter l‘ironie chez ses opposants à droite.

Valérie Pécresse a estimée, paraphrasant Michel Audiard, que :

« Les démagogues ça ose tout et c’est à ça qu’on les reconnaît. Les transports gratuits ça n’existe pas, ça coûte 10,8 Mds€ par an en Île-de-France »

Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France, dans BFM Politique

Mise à jour du 13/10/2020

Laisser un commentaire