Jean Castex autorise la vente de pyjamas pour enfants de 2 ans, mais pas ceux pour enfants de 3 ans

Aujourd’hui des responsables de grandes surfaces ont inondés les réseaux sociaux de commentaires humoristiques et de photos et de rayons de produits indûment clamés « non-essentiels » par le gouvernement Castex (voir à ce sujet le compte Twitter de BlogGrandeDitrib).

De bon matin, dans plusieurs grandes enseignes, la force publique a fait promptement (et pour notre santé immédiate, évidemment) fait déménager toutes ces marchandises « impropres » dans les stocks des magasins, hors de la vue des clients. Du travail en plus pour les magasiniers. On ne sait jamais, si jamais un terroriste venait avec un couteau découper toutes ces magnifiques bâches en plastique qui symbolise un peu trop l’absurde dans laquelle le gouvernement s’enfonce jour après jour…

De son côté, Michel-Edouard Leclerc postait aujourd’hui quelques exemples des effets objectifs des nouvelles règles sanitaires absurdes du gouvernement dans ses hypermarchés. En 2 jours, des milliers de produits ont dû être retirés des rayons.

Ainsi, on peut vendre: des poêles, mais pas des fours. On peut vendre : des pierrades, mais pas de stables de cuisson. Et le meilleur pour la fin, on peut vendre : des pyjamas pour enfants de 2 ans, oui, des pyjamas pour enfants de 3 ans, non.
La technocratie dans toute sa splendeur.

Laisser un commentaire