Macron ne souhaite pas un « Joyeux Noël » aux français, dont acte

La lune de miel entre Emmanuel Macron et les catholiques entamée le 9 avril 2018 lors de la Conférence des évêques de France est bel et bien finie. Il est donc loin le temps où le locataire de l’Elysée: «Nous partageons confusément le sentiment que le lien entre l’Eglise et l’Etat s’est abîmé, et qu’il vous importe à vous comme à moi de le réparer».
Cette année, comme l’année dernière, notre Président n’a pas jugé utile de souhaiter « Joyeux Noël », contrairement à… l’Ayatollah Khomeini. Par contre, Macron n’a pas oublié de souhaiter un joyeux Iftar aux musulmans, en juin 2017.

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de vote(s): 0

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

1 COMMENTAIRE

  1. Dieu de Ciel, il ne faut surtout pas qu’il prenne le vaccin ; déjà tous les victimes du COVID ne voudront pas de lui comme voisin , maintenant les CHRÉTIENS . tant qu’aux Musulmans : Notre président est il Hallal?dans notre ville déjà les musulmans ne veulent pas être enterrer dans notre cimetière : Ils ont un cimetière à eux( mais municipal!) je me fais de soucis…………

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 003 068 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :