Macron ne souhaite pas un « Joyeux Noël » aux français, dont acte

La lune de miel entre Emmanuel Macron et les catholiques entamée le 9 avril 2018 lors de la Conférence des évêques de France est bel et bien finie. Il est donc loin le temps où le locataire de l’Elysée: «Nous partageons confusément le sentiment que le lien entre l’Eglise et l’Etat s’est abîmé, et qu’il vous importe à vous comme à moi de le réparer».
Cette année, comme l’année dernière, notre Président n’a pas jugé utile de souhaiter Noël, contrairement à… l’Ayatollah Khomeini. Par contre, Macron n’a pas oublié de souhaiter un joyeux Iftar aux musulmans, en juin 2017.

Un commentaire

  1. Dieu de Ciel, il ne faut surtout pas qu’il prenne le vaccin ; déjà tous les victimes du COVID ne voudront pas de lui comme voisin , maintenant les CHRÉTIENS . tant qu’aux Musulmans : Notre président est il Hallal?dans notre ville déjà les musulmans ne veulent pas être enterrer dans notre cimetière : Ils ont un cimetière à eux( mais municipal!) je me fais de soucis…………

Laisser un commentaire