La Maire de Chicago refuse d’être interviewée par des blancs

Lori Lightfoot, maire démocrate de Chicago, 58 ans, a fait savoir auprès des journalistes locaux que désormais elle ne souhaitait plus être interviewé en tête-à-tête avec des journalistes blancs, au motif qu’ils seraient « trop nombreux en proportion » de la population de sa ville. Voici ce qu’elle a communiqué:

“C’est une honte qu’en 2021, les journalistes accrédités à la mairie soient très majoritairement blancs dans une ville où plus de la moitié des habitants sont noirs, hispaniques, d’origine asiatique ou amérindienne”

Lori Lightfoot, sur Twitter

Ainsi, elle souhaite n’avoir affaire qu’à des non-blancs (entendez des noirs ou des hispano-américains.
Un courageux journaliste d’origine hispanique qui travaille au Chicago Tribune, Gregory Pratt, a renoncé à l’interviewer tant que madame le maire ne reviendrez pas sur sa décision absurde et raciste. Aux Etats-Unis, même la très active Association nationale des journalistes noirs s’est désolidarisée de l’édile. Imagine-t-on un seul instant, l’inverse, c’est-à-dire un maire blanc interdire aux noirs de l’interviewer? On en parlerait encore dans 100 ans!

Laisser un commentaire