20 jeunes de quartier prennent à partie 7 policiers en civil à rouen

Dans la nuit de jeudi à vendredi, sept policiers hors service ont été agressé par une vingtaine d’individus  «de type africain et nord-africain», à la sortie d’un bar-karaoké à Rouen. Une agression lâche, menée en meute.

Alors qu’ils regagnaient leurs véhicules, vers 2 heures du matin, les sept membres de la compagnie départementale d’intervention (CDI) ont été reconnus par des jeunes de quartier sensible, aux cris de «y’a les keufs» et «C’est les rnouchs» (les «serpents» en arabe). Les policiers ont fait mine de rien, jusqu’à ce qu’un groupe d’agresseurs ne passe à l’action. Des coups de pied et de poings ont été échangés. Les policiers ont appelé trois de leurs collègues en renfort. Un fonctionnaire a été légèrement blessé, au nez et un téléphone brisé.

Les assaillants sont repartis aussi vite qu’ils n’étaient arrivés en direction des quais, et les policiers ont porté plainte.


Des agressions physiques en recrudescence

Cet été, les agressions physiques contre les policiers en civil se sont multipliées, notamment à Paris, comme le relate le Parisien (04/08/2020). La liste de ces attaques lâches est longue. A titre d’exemple, un policier a été agressé à Pontault-Combault, en Seine-et-Marne, 30 juillet 2020 en se rendant dans son box par une personne alcoolisée (Actu17). Fin juin, un policier a été victime d’un coup de machette en s’interposant dans une bagarre au croisement de la rue Saint-Denis et du boulevard Sébastopol à Paris (Actu17).
Un peu plus tôt dans l’année, dans le 7ème arrondissement de Lyon, le 19 juin, vers 4h30 du matin un policier accompagné de son épouse est reconnu par deux délinquants et est frappé et matraqué par une douzaine de jeunes au pied de son immeuble. Il recevra 45 coups de pieds derrière la nuque et la tête aux cris de « Je vais t’enculer sale flic ! » et ne devra sa vie qu’à l’intervention de voisins et l’appel de renforts (LyonMag).

Un commentaire

  1. a quoi sert notre indignation à notre niveau si EN HAUT de L’ETAT il n’y a pas de réaction solide et immédiate ? nous attendons une autre politique dure et stricte envers ces gens qui ne s’intègrent pas dans notre société européenne et CHRETIENNE.

Laisser un commentaire