(Vidéo) Philippe Juvin à François Baroin: « Dis-nous que tu vas te présenter, »… « tu es le meilleur pour nous faire gagner »

Philippe Juvin, Chef de Service des Urgences de l’Hôpital Georges Pompidou et Maire LR de la Garennes Colombes était ce matin l’invité d’Elizabeth Martichoux sur LCI. Il est revenu sur la crise sanitaire actuelle du Covid-19 avec près de 5.000 nouveaux cas positifs chaque jour. Il dénonce la politique illisible et hésitante du gouvernement. Pour l’avenir de la France, il aimerait que François Baroin annonce sa candidature à la Présidence de la République car aujourd’hui, Emmanuel Macron « ne tient pas le pays ».

Avec un ton toujours aussi pertinent, le « chouchou des médias » explique que l’épidémie n’est pas terminée, elle était seulement amoindrie pendant le confinement. En effet, le nombre de cas augmente petit à petit. Et même si heureusement le nombre de cas graves reste faible, Il ne faut pas être alarmiste comme peut l’être Jean Castex, mais rester vigilant. Les jeunes en particulier, qui sont nombreux, se promènent et se contaminent. Le risque, c’est lorsqu’ils rencontreront leur grand-parent ou des personnes à risques. Alors il faut absolument qu’ils mettent un masque, d’ailleurs, on pourrait même envisager le port du masque dans le cadre familial.

On entend une gestion de la crise jour après jour dans une « cacophonie » ambiante qui ne rassure pas les français. C’est une crise sanitaire auquel s’ajoute une « crise de confiance ». Il prendra l’exemple de la carte de Paris où le port du masque est obligatoire dans quelques rues puis non obligatoire dans les autres rues avoisinantes, il faut un smartphone, pour s’y retrouver, ce n’est pas gérable. D’ailleurs, pourquoi attendre le 1er septembre pour le port des masques obligatoires en entreprise, si c’est nécessaire, il faut le porter immédiatement….


La peur de décider

Philippe Juvin dénonce un gouvernement qui a peur de prendre des décisions pour lesquelles les Français seraient contraints.

Evidemment, il faut éviter le confinement général et il reprend cette phrase inspirée par Churchill pour la démocratie.

« Le confinement, c’est la pire des solutions à l’exception de toutes les autres. » (…) et sur les « Masques, qu’il fallait ne pas mettre et que maintenant il faut mettre de manière obligatoire »

Philippe Juvin – LCI – 24 août 2020


Je crois que ce que je vois

Le flou est encore présent dans la gestion des stocks car c’est ce qui est primordial en cas de deuxième vague.

Olivier Véran aurait indiqué hier que potentiellement 29.000 admissions en réanimation sont possibles (paroles d’Elisabeth Martichoux), Philippe Juvin se demande par quel miracle, car, lors de la première vague, à force d’efforts inouïs, « nous sommes passés de 5000 à 12 000 lits de réanimation », comment fait-il pour aller jusqu’à 29 000 ? C’est peut-être grâce aux 10 000 respirateurs promis, mais où sont-ils? « Il faut faire un point tous les jours, tous les deux jours, tous les trois jours, et être transparent sur l’état des stocks. Sinon, on y croit plus ».


C’est un deuxième suicide qui nous attend

Sur le plan politique, il l’assure, la primaire est indispensable car si nous avons deux candidats, c’est une deuxième suicide [NDLR: comme avec le maintien de Fillon] qui nous attend. Depuis deux ans, nous assistons à des magasins saccagés, est-ce que le gouvernement a le contrôle du pays?

A droite, de nombreux candidats seront présents à la primaire, que ce soit Bruno Retailleau ou Xavier Bertrand mais le coeur de Philippe Juvin penche vers François Baroin, qui d’après lui, serait le meilleur pour nous faire gagner.

2 commentaires

  1. ça suffit les Francs macs spéculatifs, quitte à en avoir n’acceptons que les opératifs, c’est-à-dire les vrais, les purs

Laisser un commentaire