Quand une élue EELV approuve la destruction d’une antenne 5G

Sylvie Bonaldi, élue écologiste au conseil municipal à Nice, a expliqué au quotidien Nice Matin, le 30 septembre 2020, qu’elle approuvait l’incendie volontaire (une des nombreuses dégradations de ce type d’installations depuis quelques semaines) d’une antenne-relais 5G appartenant à la société Free, à Contes, dans les Alpes-Maritimes, par deux jeunes activistes. Ils risquent 10 ans de prison et 150.000 euros d’amende. L’élue verte se justifie :

«Oui, j’approuve (…) Il défend l’intérêt général. Il permet de retarder l’installation de l’antenne (…) Il n’y a pas d’autre issue hélas, on en demande pourtant une : à être entendus. Qu’on se pose, qu’on réfléchisse aux problématiques de la 5G. Mais ce n’est pas le cas»

Sylvie Bonaldi, conseillère municipale à Nice, 30/09/2020

Plus loin, elle parle même d’un « acte de résistance ». Sylvie Bonaldi n’en est pas à son coup d’essai en matière de santé publique. En parlant des masques, le 12 août 2020 sur Twitter, elle déclarait notamment: « [Le masque] ne sert à rien et empêche une bonne oxygénation du cerveau ». C’est bien connu, les professionnels de santé, qui portent le masque toute la journée, ont des cerveaux peu irrigués…

Laisser un commentaire