Les 3 mineurs « non accompagnés » algériens dormaient à l’hôtel à nos frais le jour et cambriolaient la nuit

Entre 15 et 30 mineurs étrangers isolés (autrement appelés mineurs non-accompagnés) sont interpellés chaque semaine dans le secteur de Montpellier, pour des vols et des cambriolages. On en a encore eu un exemple frappant cette semaine (NB: Image en-tête d’illustration):

A Pérols, dans l’Hérault, trois mineurs non accompagnés ont encore fait parler d’eux. Logés dans un hôtel de Montpellier bénéficiant de l’Aide Sociale à l’Enfance, cette bande d’individus de 14, 15 et 16 ans a cambriolé vers 3h30 du matin le mercredi 7 octobre dans leur sommeil la villa d’un couple de sexagénaires.

Pour au moins deux d’entre eux, c’était une récidive, puisque ceux-ci ont été identifiés à l’intérieur d’un autre domicile dans cette même commune sur des images de vidéo-surveillance en plus de traces ADN le 23 septembre 2020 dernier. Quand au troisième mineur, il avait déjà cambriolé une pharmacie en novembre 2019, pour s’emparer de 150 €.

Les jeunes ont fait main basse sur un ordinateur, des bijoux, ainsi qu’une carte bancaire, ainsi que sur les clés de la Dacia Sandero du couple avec laquelle ils ont pris la fuite.

A bord du véhicule et pris en chasse par un véhicule de la Brigade Anti-Criminalité (BAC), les mineurs ont fait la totale: excès de vitesse sur l’autoroute, barrages de police forcé par deux fois, prenant une rue à contre-sens, avant de percuter une voiture stationné, la police leur ayant crevé les pneus, avant de détaler comme des lapins. Rattrapés par les policiers, les jeunes ont été déférés au Parquet.

Un commentaire

  1. c’est bien !! ils sont mineurs , et ils connaissent nos lois mieux que nous. Puisqu’ils sont algériens, qu’est ce qu’on attend , pour les renvoyer, dans leur pays…Préférés….Ah j’oubliais, Macron est copain avec ce pays, même il nous a insulté auprès de leur président, préférant l’Algérie que la France. Il a oublié une chose : De réclamer les 6 milliards que ce pays doit à notre sécurité sociale, il n’a pas EXIGE que l’Algérie donne à notre sécu, les certificats d’existence, de centaines de retraités centenaires, vivent en Algérie, qui continuent à toucher , alors qu’ils sont morts depuis longtemps !!! Il n’a pas demandé non plus, que les Algériens qui viennent se faire soigner chez nous, payent les actes, comme tous Français !!!!

Laisser un commentaire