À Saumur, un enfant de 11 ans menace son enseignant de le faire décapiter

Mercredi 4 novembre 2020 matin, à Saumur, dans le Maine-et-Loire un enfant de 11 ans a lancé à son professeur de français qui lui réclamait de l’attention: « Tu ne me parles pas comme ça, tu vas voir, mon père va venir te décapiter ! »

Le professeur de français a aussitôt déposé plainte. L’enfant ainsi que ses parents ont été entendus au commissariat de la ville. L’enquête de la sûreté urbaine est toujours en cours.

Dans un autre dossier, en Isère, un homme de 30 ans a été condamné à dix-huit mois de prison, dont six avec sursis pour avoir menacé le jour de la minute de silence en hommage à Samuel Paty sur les réseaux sociaux un professeur de décapitation. Il dort en prison et devra se soigner et a interdiction de se rendre en Isère (France Bleu).


400 « incidents »

Au total, 400 incidents « plus ou moins légers » (NB: pour reprendre les mots du ministre de l’Eucation Nationale) lors de la minute de silence ont eu lieu dans les écoles de France ont été remontées. Jean-Michel Blanquer l’affirme:  « Bien entendu, chacune de ces violations est suivie de poursuites disciplinaires, parfois même il y a eu des poursuites pénales ».
Il faut surtout punir les parents en leur courant les allocations, comme va le faire Eric Ciotti dans son département des Alpes-Maritimes !

(Image d’illustration)

Laisser un commentaire