La France devient le membre de la Zone Euro à la dette publique la plus massive

Selon les chiffres de la Banque Centrale Européenne (BCE), la France a atteint à la fin du deuxième semestre 2020 le montant historique de 2.638 milliards d’euros de dette publique, soit 114,1 % du PIB. Avec ce chiffre astronomique, notre pays prend la tête des pays les plus endettés de la zone euro, ravissant cette première place peu enviable à l’Italie qui la « détenait » depuis plus de 20 ans.

Source: BCE et le cabinet ACDEFI de Marc Touati

Il faut voir d’où nous venons. La dette publique de la France s’élevait à 55,8% à la fin de 1995 et à 66,8% à la veille de la crise bancaire de 2008. Dans la Dette publique, la dette de l’Etat représente plus des 2/3 des emprunts que nous faisons.
Depuis que nous avons franchi la barre des 100% du PIB l’année dernière, les médias semblent ne plus s’intéresser à cette question. Et si les taux d’intérêt très bas de nos obligations d’Etat continuent de nous servir de berceuse, à force de se rapprocher du mur, un jour le « réveil » sera très difficile.

Laisser un commentaire