David Lisnard, maire de Cannes, fan de Punk, marathonien et possible successeur d’Emmanuel Macron

Si vous réalisez un micro-trottoir, le nom de David Lisnard est encore totalement inconnu du quidam à l’exception de la Croisette où Monsieur Lisnard est un maire extrêmement apprécié de ces concitoyens depuis 2014. Il a d’ailleurs été réélu avec 88% des voix en mars 2020, meilleur score obtenu d’une grande ville de France. Retenez bien ce nom Lisnard – il risque fort d’être dans toutes les bouches d’ici quelques semaines notamment lors des futures primaires de la droite et du centre où selon son entourage, ce Limougeaud d’origine affrontera nombre de candidats. Aussi à l’aise avec les ténors de la politique qu’avec les stars du Festival, notamment les célébrités punk comme Nina Hagen ou Lemmy Kilmiste, il assume ses idées politiques comme ses goûts musicaux de manière singulière.


David Lisnard a t-il les qualités d’un futur Président de la République?

>Il est sportif de haut niveau
Il pratique la boxe anglaise et il est prêt à donner des coups, n’est-ce pas la qualité première d’un homme politique?
L’endurance est aussi une vertu en politique. Or, il réalise le marathon en moins de 3 heures! C’est parfait, car c’est un marathon de 5 ans auquel il doit s’apprêter à vivre à 400 à l’heure. Son père, footballeur professionnel et sa mère danseuse étoile lui ont probablement donné le goût du sport et de la rigueur.

>Il a de réelle convictions
Combien de Républicains sont partis chez LREM juste pour le job? Nous citerons Gérald Darmanin ou Bruno Lemaire. A contrario, David Lisnard a refusé la carrière politique proposée par Emmanuel Macron, et cela par pure conviction politique, c’est exceptionnel et rarissime! Contrairement à ceux qui ont « marché » avec Macron, Lisnard a détecté très précocement le double discours d’Emmanuel Macron (lire sur ce thème le livre de Julien Aubert Emmanuel, le faux prophète); celui prononcé devant les Français et celui avec ses convives ou encore celui du journal de TF1 et celui chez Brut, et cela, ce n’est pas digne d’un Président selon David Lisnard.

>Il fait le constat amer de l’échec de la France dans sa mission générale
Cet état des lieux, exprimé à travers la Tribune du Figaro «La crise du Covid révèle la folie bureaucratique française» résonne comme une bombe chez les Ténors de la droite. Dès lors, toute la droite le félicite et l’encense. Ne craignent-ils pas « en même temps » l’arrivée d’un concurrent très redoutable. Tous l’ont contacté d’une manière ou d’une autre, que ce soit Xavier Bertrand (toujours en campagne), Bruno Retailleau (son ami), Valérie Pécresse (son amie chez Libre), François Baroin qui très tôt l’a repéré et lui a confié la Vice Présidence de l’Association des Maires de France. Il s’est entretenu également très longuement avec François Fillon, invisible ces derniers temps puis avec l’essayiste Alain Minc. Bien évidemment, son fidèle ami Edouard Philippe qui n’a pas tarit d’éloges à la lecture de sa tribune. Les deux compères complotent probablement quelque chose pour le futur, qui sait?

>Il est mordu de travail
Plusieurs fois par semaine, il arpente les rues de sa ville dès 6 heures du matin pour observer tout ce « qui cloche » et saluer, à la fraîche, les employés municipaux. N’étant pas Énarque, il doute constamment de sa légitimité ou feint cela et aime à être rassuré par son ami Nicolas Sarkozy qui le soutient depuis toujours. Il le sait, ce qui plait, c’est son naturel, son efficacité sur le terrain et sa simplicité d’être.

David Lisnard est fier d’être chrétien et ce père de trois enfants aime la littérature, que ce soit Balzac, Romain Gary, David Lodge, Milan Kundera, il s’y réfère en permanence dans ces choix quotidiens et aimerait revivre lui-même un duel comme celui de Mitterrand-Barre (passe d’armes qui lui a donné envie de faire de la politique) et cette fois-ci « grandeur nature » en… 2022.

Un commentaire

  1. On aurait bien besoin de quelqu’un qui a la tête sur les épaules, un vrai travailleur et une personne efficace, mais discrète. Certes il y a beaucoup à faire dans le pays, mais le plan international doit être soigné aussi pour que la voix de la France soit écoutée, entendue et respectée à nouveau. Bon courage et bonne chance.

Laisser un commentaire