(Révélations) Les fautes lourdes du Gouvernement Castex sur la campagne de vaccination

On comprend mieux pourquoi Emmanuel Macron s’est énervé à la une du JDD la semaine dernière. Les révélations de Mediapart* (Article payant) aujourd’hui, ajoutées à celles du Monde et du Parisien dessinant les contours d’un fiasco gigantesque sur la politique de vaccination des français. Revue de détail.

Dans le Parisien (Article payant du 06/01/2021), le directeur de cabinet du Premier ministre Jean Castex, affirme qu’il n’ont pas assez de doses. Et désormais, au terme d’enquêtes de journalistes, on en sait plus sur ce naufrage.

Que ce soit les masques, les tests et aujourd’hui les vaccins, on peut vraiment dire que, depuis le début de la crise sanitaire, rien n’a été anticipé, préparé et organisé. On est dans l’improvisation systématique et on nous assène des discours contraires et contradictoires depuis maintenant plus d’un an!


Les vaccins bloqués 3 semaines en France faute de congélateur

Certes, 100 super congélateurs ont bien été achetés mais trop tardivement! Car, même dans l’urgence, la France doit suivre des process administratifs très lourds et les scientifiques le savent, on ne peut pas utiliser un super congélateur comme un simple congélateur familial : il faut le contrôler au préalable, étape que l’on appelle « qualification » et qui consiste à s’assurer que le -80°C est bien homogène dans tout le congélateur.
Cette étape devrait se terminer seulement en fin de semaine alors que les doses de vaccins attendent bien sagement dans le lieu de stockage national depuis… 3 semaines. Si bien que que le mensonge sur les vaccins des 1,16 million de doses de vaccins annoncées par Jean Castex en décembre 2020 est peut-être mettre encore plus énorme !

Voilà pourquoi la France est la risée du monde sur le nombre de personnes vaccinées. Quand le Royaume Uni a déjà vacciné un million de personnes, la France en est à peine à 2 000 (chiffre du 4 janvier 2021 – Journal le Figaro 7 janvier 2021). Il y a quelques jours, même le très placide Edouard Philippe tacle la politique vaccinale de la France au détour d’une phrase dans ses vœux aux Havrais: « Quand et comment aurons-nous accès à un vaccin qui nous permettra de revenir à une vie normale? Nous ne le savons pas. »


Le point crucial : la logistique

Matignon souhaite recruter un super logisticien pour assurer la distribution des vaccins et le poste est toujours vacant depuis le 31 décembre 2020 selon Mediapart. A t-on réellement besoin de créer un tel poste quand on additionne toutes les instances, commissions, spécialistes… On préfère manifestement « dépenser plus pour gagner moins« . Enfin, cela n’empêche pas le gouvernement de claquer 2 millions d’euros par mois dans un cabinet de conseil américain et d’en embaucher 3 autres.

D’ailleurs un membre du conseil d’administration de la Fédération hospitalière de France (FHF) l’affirme : « Il y a des loupés. On a des pompiers, des médecins militaires qui savent faire, ils n’ont pas été mobilisés ! »


Le scandale des aiguilles trop courtes

C’est Santé Publique France, dirigé par Jérôme Salomon, qui s’occupe du déploiement de la campagne de vaccination a par exemple envoyer des aiguilles trop courtes pour vacciner contre le Covid-19. En effet, pour ce vaccin, il faut une réaliser injection dans le muscle et non sous la peau. Les aiguilles devraient être plus longues.

Dans la première notice d’utilisation à l’attention du personne médical, il était indiqué :

 «Une aiguille de 23/25G (largeur de l’aiguille, NDLR) sur une seringue type tuberculinique de 1ml».

Depuis le 6 janvier, il est indiqué « aiguille »:

«D’une longueur adaptée à la corpulence du patient permettant une injection intramusculaire dans le muscle deltoïde»

Dans quelques minutes, Jean Castex va s’exprimer. A cette heure-ci, 22 variants du Covid-19 ont été recensés en France. Y a t-il une raison valable pour que nous échappions à ce qui se passe notamment en Allemagne et en Angleterre? L’avenir nous le dira, mais une chose est sûre, il faut vacciner vite!

Laisser un commentaire