Edwy Plenel visé par une plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui »

Encore une secousse du séisme de l’attentat tuant Samuel Paty: celle de faire apparaitre une gauche putride. Une professeur de Droit de la Faculté d’Aix-Marseille avait dit, onze jours après l’exécution effroyable d’un de ses collègues, lors d’un de ses cours: «L’islam ne reconnaît pas la liberté de conscience. C’est quand même absolument terrifiant» et évoqué «des religions sexuellement transmissibles».

Des propos que ne s’est pas contenté de traiter d’islamophobe* le journal en ligne Mediapart, mais aussi, le 8 décembre avoir diffusé son nom sur son site. Suite à quoi les menaces d’islamistes avaient commencées à pleuvoir sur la malheureuse. L’enseignante a déposé plainte le 6 janvier 2021 contre Mediapart, dirigé par Edwy Plenel, pour «mise en danger de la vie d’autrui».

Laisser un commentaire