(Vidéo) Le bilan de Macron, c’est 260.000 titres de séjour par an depuis 2017, soit pire que Hollande

Alors qu’Emmanuel Macron semble découvrir que «le taux d’acceptabilité de l’immigration dans notre pays, et dans les autres pays européens, est de plus en plus bas», il ignore de rappeler que, sous sa présidence, le nombre de demandeurs de premiers titres de séjours n’a jamais été aussi haut.

Le nombre d’expulsion feu territoire français a même baissé, son pourcentage se situant entre 15 et 15%. Son mandat, hors période Covid, accélère encore la hausse du nombre d’étrangers en cours depuis les années 90.

Source : Ministère de l’Intérieur

Plus grave, comme le dit Eric Ciotti, il s’agit souvent d’immigrés accueillis sans même qu’on vérifie s’ils aiment la France, respectent notre culture et aspirent à vivre comme des Français !

«Il faut noter que la vague migratoire n’est pas un phénomène passager, mais structurel. Une vague comparable à celle de la Première ou de la Seconde Guerre mondiale et qui n’a aucun lien avec notre situation démographique et économique, ce qui fait son originalité

Patrick Stéfanini, auteur d' »Immigration: ces réalités qu’on nous cache », Le Figaro Abonnés, 11/06/2021

Laisser un commentaire