Celui qui a écopé d’un stage de citoyenneté pour avoir volé un camion de pompiers en intervention de nouveau en garde à vue

Le grand public a appris à connaître Rayanne B. (seul nom connu), 20 ans, avec une de ses vidéos sur ses réseaux sociaux où, hilare, il volait du matériel des pompiers en intervention pour sauver un malheureux à Juvisy-sur-Orge avant de laisser ces objets non loin de là. Pour ces faits, assortis de menaces sur les policiers matinées d’apologies du terrorisme «J’vais les niquer, j’vais aller dans le commissariat, Allah akbar (…) Pan, pan pan ! Bande de chiens, attendez j’arrive, mettez tous vos gilets pare-balles». A l’audience, Rayanne se défend en expliquant que « c’était de l’humour » et son avocat explique qu’il n’a pas d’antécédent judiciaire. Il a écopé… d’un simple stage de citoyenneté avec inscription au casier. Dérisoire, vous avez dit dérisoire? Mais cela ne s’arrête pas là.


Arme de poing

Le lendemain, Rayanne B. était de nouveau en garde à vue pour avoir, dans une vidéo mise en ligne le 4 octobre, menacé de mort le ministre Jean-Michel Blanquer avec un acolyte qui exhibait fièrement une arme de poing en disant: «Là on arrive, vous allez voir, nique ta mère à Blanquer et à l’Education Nationale bande de fils de putes.». Le ministre a depuis, porté plainte.

Dans son téléphone, les policiers ont également trouvé une vidéo où le jeune homme se moquait d’un handicapé. Une autre vidéo a également fait surface, où il se vantait de voler des colis Amazon aux côtés d’un livreur de la firme américaine.

Ce que fait ce jeune homme dans la vie ? Surveillant dans un collège, mais, précise l’école, bénévole, parait-il. L’école avait signalé Rayanne au commissariat de Choisy pour l’avoir vu demander de répéter à un élève qu’il était censé aider « bismillah » et Allah akbar ». Dormez bien, braves gens…

Laisser un commentaire