leopold sedar sanghor
  • Temps de lecture du texte - de:1minute • Partage autorisé en copiant le nom du site

« Ah ! Ne dites pas que je n’aime pas la France – je ne suis pas la France, je le sais –
Je sais que ce peuple de feu, chaque fois qu’il a libéré ses mains
A écrit la fraternité sur la première page de ses monuments
Qu’il a distribué la faim de l’esprit comme de la liberté
À tous les peuples de la terre conviés solennellement au festin catholique« .

Léopold Sédar Senghor (né le 9 octobre 1906, et mort le 20 décembre 2001)

Extraits plus complets ici

Laisser un commentaire