Une dose de retraite par capitalisation peut-elle sauver le système?

« Les français sont très attachés à leur système de retraite par répartition » est un de ces poncifs éculés que l’on entend à longueur de journée dans la bouche des hommes politiques qui se succèdent depuis le « livre blanc sur les retraites » de 1991 du Commissariat général du Plan préfacé par Michel Rocard qui décrivait l’évolution des différents régimes de retraite français.

Mais ne peut-on faire preuve d’un peu d’imagination pour imaginer compléter notre système issu des Trente Glorieuses par un fonds de pension complémentaire, assis sur la capitalisation, comme le fait avec succès Préfon pour la fonction publique?


Un treizième mois pour les futurs retraités?

Chacun sait qu’au-delà de 2042, le système de retraite va s’avachissant d’année en année: d’une part, sous le poids du nombre de nouveaux retraités et le peu d’actifs. D’autre part, il dépend du taux de la croissance du PIB.

Selon une estimation du laboratoire d’idées « L’institut Sapiens » fondé par Olivier Babeau, professeur agrégé en économie, économie des institutions et en gestion, avec la mise en place d’une épargne productive pour tous les cotisants, on pourrait verser un complément de pension pour tous les retraités de l’ordre de 1310 €. Et comme précisé dans leur dernière étude, cela ne coûterait pas un euro de plus aux caisses de l’Etat:

« La pension moyenne ainsi offerte en surplus à chaque retraité pourrait être de 1310 € par an en 2042, soit l’équivalent d’un treizième mois par bénéficiaire (venant s’ajouter à la pension minimale prévue par le gouvernement) sans demander un effort supplémentaire aux entreprises, aux cotisants ou aux finances publiques ».

Note de l’Institut Sapiens, Pour une dose de capitalisation dans nos retraites, 15/01/2023

Autre vertu intéressante pour ce fonds, et non des moindres: en l’inscrivant dans la Constitution française pour éviter que l’Etat ne puisse s’en servir comme « d’argent de poche », il pourrait ruisseler durablement sur l’économie française en dopant les investissements dans les entreprises hexagonales.


Notre sondage sur la réforme des retraites

P.S.: Merci à Jean-Louis pour la vidéo.

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de vote(s): 1

Soyez la première/le premier à voter

veroniquemarcq
veroniquemarcq
Spécialiste des questions de santé, de justice et de sujets sociétaux.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 007 892 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :