Un remaniement en forme de chaises musicales, avec deux « Voices » en prime

Le patron des Républicains à l’Assemblée Nationale, Damien Abad, dégomme le remaniement d’Emmanuel Macron et de Jean Castex, qu’il entend « juger sur pièce » avec une formule bien troussée:

« On nous annonçait le grand chamboule-tout, mais c’est plutôt le grand recyclage : les trois-quarts étaient déjà ministres hier ! Quant aux nouveaux, ce sont les anges de la télé-réalité » (Damien Abad, Les Echos, 06/07/2020, 20h51)

Lire la suite

Accords LR/LREM au second tour des municipales: les électeurs de droite n’étaient pas d’accord

Les résultats des Républicains aux élections municipales ont été plutôt satisfaisants dans les petites et moyennes villes (Lorient, Metz ou Auxerre ont par exemple basculé à droite), pour lesquels ils sont été élus dans 50% des communes de plus de 9000 habitants et plus.

En revanche, dans les grandes métropoles, les Républicains n’ont pas su maintenir ou augmenter leur mainmise (sauf Toulouse), car neuf villes sont tombées dans l’escarcelle de la Gauche et la Gauche pastèque. Une partie de ses échecs s’expliqueraient, d’après certains ténors du parti, aux alliances conclues avec la République en Marche entre les deux tours.

Lire la suite

Le naufrage des membres du gouvernement au second tour des municipales

Le second tour des élections municipales, (même si la victoire d’Edouard Philippe au Havre face un candidat sans envergure nationale permet à la République en marche de sauver les apparences), a été un fiasco complet pour les membres du gouvernement et autres hérauts de la Macronie engagés sur des listes LREM.

Lire la suite

Brune Poirson, la vulgarité en marche

Lors de la soirée électorale de-u deuxième tour des municipales de CNews animée par Laurence Ferrari, Brune Poirson, Secrétaire d’État auprès de la Ministre de la Transition écologique et solidaire, qui était en plateau depuis une demi-heure et a eu tout loisir de s’exprimer, s’est illustrée par sa vulgarité face à Sébastien Chenu du Rassemblement National:

«En fait, j’aurais dû venir avec une paire de couilles et la poser sur la table. Comme ça, peut-être que j’aurais eu le droit de parler !» (Brune Poirson, CNews, 28/06/2020)

Laetitia Avia bientôt visée par une enquête sur son utilisation des assistants parlementaires?

On l’a appris par le biais de Mediapart aujourd’hui, la députée et porte-parole LREM Laetitia Avia aurait fait appel à des assistants parlementaires pour mener la campagne municipale dans le 12e arrondissement de Paris, ce qui est strictement illégal. Le journal numérique cite plusieurs témoignages accablants et captures d’écran qui compliquent un peu plus l’avenir politique de celle dont le texte anti-haine sur Internet, soi-disant bien ficelée, a été étrillé par le Conseil Constitutionnel, et dont nous relations les accusations de racisme et de harcèlement moral, entre autres.

Lire la suite

La révolte de François-Xavier Bellamy face à Zemmour et Naulleau

François-Xavier Bellamy est révolté sur le plateau de Zemmour et Naulleau au sujet du plan de relance européen. Sur le plateau, il a été victime de nombreuses interruptions de la part de Amélie de Montchalin et d’Eric Naulleau car sa parole dérange. Face à une européisme béate qui ne fait pas de différence entre souveraineté française et européenne et incapable d’argumenter (lire notre article). Quant à Bellamy, il apprend le métier: ça lui va bien et ça nous fait du bien !

Prolongation de Loi d’urgence sanitaire: une façon de bâillonner toute opposition?

Les français le savent à force de communication gouvernementale et l’ont globalement respectée, la Loi sur l’état d’urgence sanitaire est censée vouloir notre bien. Elle a été prise dans la foulée de la proclamation de la pandémie de Coronavirus (dont, l’Obs rappelle que pour Agnès Buzyn, la date varie en fonction de son agenda politique). Son champ d’action est vaste, aussi bien sur le plan économique que logistique, mais c’est surtout celle qui restreint nos libertés (de se rassembler, d’aller et venir) et pose les conditions de la fameuse quarantaine aussi appelé « mise à l’isolement », ainsi que le principe de la réquisition, notamment de masques.

Lire la suite

Gérard Collomb pousse le bouchon lyonnais trop loin pour LREM

Dire que les élections municipales ont été un échec pour LREM serait un euphémisme. Ainsi, dans les grandes agglomérations, que ce soit à Paris avec Agnès Buzyn, ou à Lyon avec Yann Cucherat, tous deux arrivés en troisième position, les LREM ont fait des scores décevants, c’est un euphémisme. Ces résultats n’ont pas manqué de révéler les fractures d’un parti qui se déchire déjà à l’Assemblée Nationale.

Gérard Collomb, une des premières personnes à soutenir l’émancipation de Macron vis à vis du PS, est un habitué des coups de semonce (on se rappelle sa démission fracassante du Ministère de l’intérieur suite à l’affaire Benalla). Il a récemment ébranlé une nouvelle fois le parti présidentiel en annonçant retirer sa candidature pour la présidence de la Métropole de Lyon (1,3 millions d’habitants en 2015), à la faveur du candidat Les Républicains François-Noël Buffet.

Lire la suite

Quand LREM fait voter la Loi Avia par un député… mort

L’édition papier du magazine Le Point a révélé une inquiétante dérive dans le parti des amis de Gilles Le Gendre à l’Assemblée Nationale. Le vote du député Jean-François Cesarini, de l’aile gauche de la majorité a été comptabilisé parmi les 286 votes faisant passer la loi Avia. Or, ce dernier est décédé à 49 ans… six semaines avant le vote.


Contactés par Le Point, les services de l’Assemblée plaident une erreur de bonne foi, expliquant qu’ils auraient oublié d’actualiser le fichier avant de l’utiliser. Une défense qui ne convainc pas totalement, alors qu’un fichier à jour, avec l’inscription de la suppléante de Jean-François Cesarini, a déjà été utilisé à deux reprises, en avril et en mai. (valeurs actuelles)