Liste des méfaits de Danièle Obono, celle qui « nique la France »

La liste des méfaits de la députée La France Insoumise de Paris Danièle Obono est tellement longue que nous avons choisi de ne mettre que les faits les plus saillants:

En 2012, elle soutient l’auteur de la chanson « Nique la France« , mis en examen pour « injure publique » en signant une pétition en sa faveur, dont les paroles sont les suivantes: « Nique la France, et son passé colonialiste, ses odeurs, ses relents et ses réflexes paternalistes. Nique la France et son histoire impérialiste, ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes (…) Ton pays est puant, raciste et assassin » et est très gênée quand un animateur de RMC lui demande de dire « Vive la France ».

En 2015, elle affirme ne « pas pleurer » les caricaturistes de Charlie Hebdo.

Elle a signé une tribune contre l’expression «racisme anti-blanc», d’ans le Nouvel Obs en 2012 en expliquant que ce racisme était « incapable de n’être autres choses que des mots ». Or, en 2010, la justice avait retenu le critère de l’agression raciste d’un jeune homme dans une station de RER pour avoir été agressé aux cris de «sale blanc» et de «sale Français» (Libération)

Elle a défendue en novembre 2017 à l’antenne de Sud Radio le concept même de stage en non-mixité raciale organisé par le syndicat Sud Education 93.
Dans la foulée, lors en réponse à Radio J qui l’interroge sur l’antisémite Houria Bouteldja, ancien porte-parole des Indigènes de la république, mouvement dont elle est proche, elle le défend.

Elle a souhaitée intégrer la racialiste Assa Traoré, avec qui elle a partagé plusieurs manifestations aux cris de « A bas la police » à la liste des Insoumis aux Européennes. Par ailleurs, elle s’affiche régulièrement avec les membres de La Ligue de défense noire Africaine, depuis au moins 2018, et dont le corpus est « Le noir ne vote pas blanc » et fait circuler des montages où l’on voit brûler des effigies du Général de Gaulle.

Le 10 novembre 2019, sur BFMTV, la députée disait « Aujourd’hui on traite les musulmans comme on a traité les Juifs dans les années trente »

Enfin, en juillet 2020, nous faisons état de la sortie raciste de Danièle Obono à l’encontre de Jean Castex.

10 commentaires

  1. Ce n est même pas la question qu elle retourne chez elle mais comment peux t on permettre qu une député «  française » puisse profère autant d insultes contre la république ! Elle devrait être rayée et destitue de son poste ! Et la rendre inéligible !

    1. La France, on l’aime ou l’on se casse. Que fait-elle encore ici alors qu’elle crache régulièrement sur la France et les Français ? Retour au bled et basta !

  2. Il est inadmissible de se rendre dans un pays que l’on juge aussi mauvais. Ils ne sont pas tant nombreux mais tellement agissant. Pourquoi les laisse on faire.

Laisser un commentaire