(Extrait) Séparatisme et Islam: l’apartheid à bas bruit des bobos oblige Macron à rétropédaler

Au détour d’une émission de radio, Gérald Darmanin hier a discrètement expliqué qu’il n’y aurait finalement pas de projet de loi sur le «séparatisme», et que le titre du texte viserait simplement la «laïcité».
Ce faisant, l’objectif ne serait plus seulement d’endiguer la montée de l’Islam radical, mais de viser toutes les religions : «ce n’est pas le seul objet du texte qui s’adresse à tous les cultes, contre tous les mouvements sectaires, impose la neutralité politique et religieuse», a-t-il dit. Voilà qui s’appelle rétropédaler

Dans le projet de loi sur le séparatisme, Macron opère un rétropédalage en beauté pour transformer son projet ambitieux en simple rafraîchissement de la loi de 1905 sur la laïcité. L’essentiel du discours offensif contre les visées politiques de l’Islam en France devrait être sévèrement arrondi. Une fois de plus, le discours bobo très islamophile fait le jeu d’un apartheid français à bas bruit contre le creuset républicain.

On est loin du discours de Macron sur le sujet la semaine dernière, en tout cas. Et (une fois de plus, dans la gouvernance macronienne qui est faite de tant de difficultés à transformer les discours triomphalistes en réalités tangibles et mesurables) on devine que toutes les annonces sur la limite posée à l’orthopraxie musulmane séparatiste ne vont pas tarder à passer à la trappeLire la suite

Laisser un commentaire