Les 3/4 des mineurs présentés à la Justice à Paris sont des mineurs non accompagnés

Samedi 24 octobre 2020, dans une interview au Parisien, le procureur de Paris Rémi Heitz, le choix décrié de Macron pour succéder à François Molins, confiait que la délinquance avait décollé de nouveau après le confinement à Paris. Vols avec violence ou par ruse sont particulièrement en hausse dans les arrondissements riches dirigés par les Républicains (VIIe, VIIIe et XVIe).

Nous vous parlions il y a quelques jours du fléau des mineurs étrangers isolés ou mineurs non accompagnés, inexpulsables et très coûteux pour les français.

Aujourd’hui, la proportion de délinquants mineurs a grimpé en flèche. De 18,7%, le taux de leur implication est passé à 22,2% (avec 2.175 mises en cause) ce trimestre-ci.
Mais le chiffre le plus frappant reste celui-ci. Sur ces plus de deux mille délinquants, les trois-quart étaient des mineurs isolés étrangers.

Laisser un commentaire