Le Japon démantèle un projet éolien de 473 millions d’euros

Le vent tournerait-il pour les fondus d’énergie éolienne? En tous cas, le gouvernement japonais vient d’indiquer qu’il allait supprimer d’ici avril 2021 les deux dernières éoliennes offshore d’un complexe de 3 turbines installées au large de la petite ville de Nahara, dans le Nord-est du Japon.

Et pourtant, après l’explosion de la centrale de Fukushima Daiichi en mars 2011, le gouvernement nippon avait manifesté son désir de passer la part de l’énergie éolienne en mer de seulement 20000 kilowatts actuellement jusqu’à 45 gigawatts en 2040, dans le cadre d’un projet de neutralité carbone à l’horizon 2050.

Mais le projet de 60 milliards de yens (environ 473 millions d’euros) avait cristallisé les critiques des pêcheurs et de certains habitants et s’était avéré non rentable. Et l’efficacité des turbines étaient bien en dessous du minimum de 30% de taux de fonctionnement requis.

Laisser un commentaire