(Vidéo) À Belfort, un jeune musulman bastonné pour avoir posté une photo d’un repas de Noël

Mise à jour du 28/12/2020 : Après les polémiques politiques & médiatiques, la réalité semble plus nuancée. Le procureur précise que le fait d’être un fils de policier n’est pas à l’origine des violences et que l’origine religieuse du différend n’est pas établie.

Il voulait juste profiter d’un bon repas de Noël en famille. Un jeune homme musulman de 20 ans a eu le tort d’envoyer vers 15 heures vendredi 24 décembre 2020 sur le réseau social Snapchat une photo de son beau-père de couleur de peau blanche, sa mère (tous deux policiers de profession) et lui, devant un plat de crevettes et d’huîtres.

La réponse d’une de ses « followers » ne s’est pas faite attendre: « Sale fils de blancs, fils de serpent, fils de policiers » et plus tard, un autre message du même tonneau: « Je vais te montrer ce qu’est un vrai rebeu». Et de lui donner rendez-vous dans le quartier du Mont, à Belfort.
Le jeune Belfortain, désireux de s’expliquer avec l’individu menaçant, prend sa voiture et se rend au point de rendez-vous sur un parking. Là bas, il est passé à tabac par cinq individus dont l’auteur des messages et menacé de représailles s’il parle de son agression à la Police.


L’auteur des messages déjà dehors

Cela ne découragera par l’infortuné agressé de porter plainte, ce qui permet d’identifier trois des auteurs de la ratonnade. L’auteur des messages persistera dans sa déposition avoir été choqué car « ce n’est pas musulman de fêter Noël ».
(Mise à jour du 28/12/2020) Deux individus étaient toujours en garde à vue dimanche mais l’auteur des messages a été libéré.

Laisser un commentaire