AccueilImmigrationIslamComment Mélenchon a remplacé le PS avec le vote musulman en 2022

Comment Mélenchon a remplacé le PS avec le vote musulman en 2022

Pour l’élection présidentielle de 2022, selon l’institut IPSOS pour la Croix, 69% des musulmans de France ont voté Mélenchon, soit une hausse de 15 à 20% par rapport à 2017. Une belle récolte après un lobbying incroyable de ceux qui se nomment insoumis à l’égard de la religion qui s’appelle en arabe Alʾislām, «la soumission». En réponse, de nombreux leaders musulmans, dont Hani Ramadan, ont appelé sans ambages à voter Mélenchon, le « moins pire candidat » pour le vote musulman.


Les autres partis à la peine

Les candidats suivants dans l’étude d’IPSOS, Emmanuel Macron et Marine Le Pen, émarge respectivement à 14% et 7%. Autrement dit, ni la Loi sur le séparatisme de l’un, ni l’intransigeance de l’immigration de l’autre, ne leur ont coûté trop de plumes. Le Parti socialiste, représenté par Anne Hidalgo, lui, n’obtient que 2%, soit à peine plus qu’au plan national (1,7%). La pilule est amère pour Anne Hidalgo. En 2017, le socialiste Benoit Hamon avait fait son meilleur score sur cette catégorie d’électeurs avec 17%, derrière Mélenchon, 37 % et Macron, 24%, mais devant Fillon, 10 % et Marine Le Pen, 5%.

C’est également l’électorat musulman qui a permis la victoire de François Hollande en 2012.

Source : le Figaro, 08/07/2013

2012, c’est aussi l’année ou s’est créé le parti de l’Union des démocrates musulmans de France qui a fait quelques scores signifiants très localisés lors des régionales à Mantes-la-Jolie (5,90%), et aux municipales à Clichy (3,15 %). Le vote communautaire n’a pas trouvé de débouché sur le plan local, et en encore moins sur le plan national (0,13% aux Européennes).

Dépassé par Mélenchon, le Parti socialiste a pourtant été en pointe sur le vote des musulmans, avec son cercle de réflexion Terra Nova:

En 2011 le think-tank Terra Nova publiait une note: «la France de demain, face à une droite dépositaire de la France traditionnelle», dans laquelle elle indiquait que «la population française est en expansion démographique et en mutation identitaire: en 2006, près de 150.000 acquisitions de la nationalité française ont été accordées, en augmentation de 60 % par rapport à 1995. Dans l'hypothèse d'une continuation à l'identique, ce sont entre 500.000 et 750.000 nouveaux électeurs, naturalisés français entre 2007 et 2012, qui pourront participer au prochain scrutin présidentiel (...)» Et poursuivait: ce sont « notamment les individus d'“autres religions”, composés à 80% de musulmans, qui sont plutôt enclins à voter à gauche» et que «dans ces conditions, la dynamique démographique est très favorable à la gauche.»

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de vote(s): 2

Soyez la première/le premier à voter

Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :