AccueilÉcologie et santéEnergieRéouverture d'une centrale à charbon: Macron paie son obsession anti-nucléaire

Réouverture d’une centrale à charbon: Macron paie son obsession anti-nucléaire

C’est officiel, face à la crise de l’énergie, Elisabeth Borne et Emmanuel Macron vont rouvrir pour l’hiver prochain la centrale à charbon de Saint-Avold en Moselle, installation fermée en mars et qui émettait 850 g de CO2 par kilowattheures.

Le Gouvernement a réussi ce tour de force de réduire notre dépendance au nucléaire en fermant la centrale nucléaire Fessenheim (qui émettait 3 g de CO2 par kilowattheures) et à augmenter notre dépendance aux usines à charbon. Mais cette annonce catastrophique est présentée comme une victoire: ce ne sera pas du charbon russe.

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de vote(s): 0

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :